Le 21 janvier, on a fêté la Journée internationale des câlins… Mais même si ces démonstrations d’affection sont bonnes pour la santé et le moral, tu as le droit de ne pas aimer ça.

Disney Girl te donne 5 bonnes excuses pour esquiver sans vexer…

  1. Tu as peur de tomber malade. Les microbes, d’autant plus en hiver, se propagent à une vitesse folle. Comme toi, quand tu fuis les câlins de Tom le baveux (ça, ça reste entre nous).

 

  1. C’est gênant. N’est pas démonstratif qui veut et parfois, les effusions d’affection te mettent mal à l’aise. Froide ? Pas du tout, tu es juste un peu pudique.

 

  1. Tu ne cèdes pas aux modes. « Free hug » par-ci, « journée des câlins » par là, en refusant de suivre les tendances, tu affirmes ta personnalité et ton côté rebelle.

 

  1. C’est un truc de bébé… Des câlins aux copines pourquoi pas, mais pas question d’en faire aux parents. Ben oui quoi, tu n’as plus 2 ans !

 

  1. Tu préfères la qualité à la quantité. Mieux vaut un vrai gros câlin de temps en temps, que plein de petits tout le temps. Sinon, ils perdent de leur valeur…

 

Et vous les câlins, vous les aimez pourquoi ?

6 Commentaires

  1. J’aime bien les calins de mes parents , assez normal , mais pas tout le temps , et pas devant des gens ou autre quoi … C’est plus precieux !

    Mais aussi avec ma petite soeut , mais elle est a 2 ans et demi donc …

DONNE TON AVIS !

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

6 − 1 =

*Champs obligatoires

Plutôt que ton véritable prénom, choisis un pseudo dont tu peux facilement te souvenir.
Ton adresse de messagerie ne sera ni publiée ni conservée.

PARTAGER CET ARTICLE SUR
Article précédentLes bonnes résolutions
Article suivantJe pense à toi : la veilleuse coeur !