Tu as déjà vu un taureau de 900 kilos danser ? Probablement pas ! Profite de tes vacances pour te faire une séance ciné avec « Ferdinand ».

La rédaction de Disney Girl a vu « Ferdinand » pour toi. Rires, larmes et personnages très attachants sont au rendez-vous dans ce nouveau film des créateurs de « L’âge de glace ». On te dit pourquoi il faut le voir.  

1. Pour Ferdinand, un taureau pacifiste de 900 kilos qui aime les fleurs et danser. Après avoir grandit en liberté et entouré d’amour, il est capturé pour devenir un taureau de combat. Mais Ferdinand refuse de se battre. Il compte bien retrouver sa liberté et délivrer tous les autres taureaux.

2. Pour Lupe, une chèvre déjantée, autoproclamée BFF de Ferdinand. Véritable poubelle sur pattes, elle engloutit tout ce qui traîne et affiche une dentition plus que douteuse. Mais elle ne manque jamais une occasion d’encourager son taureau, que soit pour se battre ou pour s’enfuir. 

3. Pour Maquina, un taureau de combat entièrement conçu dans un labo. Quand vous avez été créé pour ne rien ressentir, ni douleur, ni émotion, et que vous vous mettez soudainement à sourire et à danser, cela donne lieu à quelques surprises et à de nombreux fous rires.

4. Pour le lapin trop mignon dont on ignore le nom… Qui ne sert pas à grand-chose mais qui est vraiment trop trop mignon !

5. Pour Una, Dos, Cuatro, un trio de hérissons un brin truands. Ne leur demandez surtout pas ce qui est arrivé à Tres…

Mais aussi…

Pour rire. Entre les pas de danse de Maquina, les maladresses de Ferdinand et les répliques qui tuent de Lupé, les zygomatiques travaillent !

Pour pleurer. On doit vous dire la vérité, « Ferdinand » n’est pas que drôle. Alors, sans rien vous dévoiler, on vous conseille juste de prévoir des mouchoirs.

Pour espérer. « Ferdinand » est une magnifique histoire sur la tolérance et l’accomplissement de ses rêves.

« Ferdinand », actuellement au cinéma. 

3 Commentaires

DONNE TON AVIS !

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

9 − 9 =

*Champs obligatoires

Plutôt que ton véritable prénom, choisis un pseudo dont tu peux facilement te souvenir.
Ton adresse de messagerie ne sera ni publiée ni conservée.

PARTAGER CET ARTICLE SUR
Article précédentUne planche de « Cartoon, le chat de Mistinguette »
Article suivantCadeaux faits main: oui, mais…